PostHeaderIcon Des panneaux solaires remplaceront-ils l’asphalte ?

Comment rentabiliser les milliers de kilomètres carrés de bitume des réseaux routiers ?

Scott Brusaw, le créateur du projet Solar Roadways, a son idée. Il imagine recouvrir les routes de panneaux solaires photovoltaïques « durcis » pour résister à l’usure. Il calcule que s’il est possible de fabriquer et de poser  ces panneaux solaires pour moins de 6000 euros pièce, les chaussées solaires reviendraient moins cher que l’asphalte, notamment par un entretien réduit ( réfection complète tous les vingt et un ans au lieu de sept). De quoi recharger les voitures électriques sur les aires de repos, et alimenter les villages traversés.

Cette « route énergétique » servirait aussi à transporter le courant produit dans d’autres types de centrales, à la place des pylônes à haute tension, et de réseau de télécommunication pour le téléphone, l’internet et la télévision. Au passage, grâce à l’intégration d’ampoules à LED dans la chaussée, ces panneaux afficheraient des indications de trafic, signaleraient les accidents et donneraient des conseils aux automobilistes.

Fin aôut, Solar Roadways a reçu 70 000 euros du ministère américain des transports pour mettre au point un prototype d’ici six mois.                                                                                       Source : SCIENCE & VIE NOVEMBRE 2009

ROUTE

Laisser un commentaire