Articles avec le tag ‘Afrique’

PostHeaderIcon LES USA PRETS A AIDER A MOBILISER 100 MILLIARDS POUR LE CLIMAT

Il faudra en outre, a précisé la secrétaire d’Etat américaine, que la Chine fasse montre de transparence dans les mesures qu’elle prend pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES).

« Dans le contexte d’un accord solide, par lequel toutes les grandes économies se rangeraient derrière des actions significatives d’atténuation (du réchauffement climatique) et offriraient une transparence totale sur sa mise en oeuvre, les Etats-Unis sont prêts à coopérer avec d’autres pays dans l’objectif de mobiliser ensemble 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour faire face aux besoins des pays en développement face au changement climatique« , a-t-elle dit lors d’une conférence de presse à Copenhague.

« Nous attendons d’un tel financement qu’il provienne d’un large éventail de donateurs, publics et privés, bilatéraux et multilatéraux, y compris de sources alternatives de financement« , a continué Hillary Clinton.

Ce financement « comportera un important volet sur la gestion des forêts, ainsi que sur l’adaptation, en particulier pour les plus vulnérables d’entre nous. »

Mais pour cela, a-t-elle précisé, il faudra que la Chine finisse par accepter que les mesures qu’elle prend sur la réduction des émissions de GES fassent l’objet de contrôles.

« Il serait difficile d’imaginer, en parlant pour les Etats-Unis, que puisse se concrétiser l’engagement contraignant et financier que je viens d’annoncer, en l’absence de transparence de la part du deuxième plus gros pays pollueur au monde, qui est même maintenant, je crois, le premier« , a expliqué Hillary Clinton.

« Il faut qu’il y ait volonté d’aller vers la transparence, dans tout forum que nous jugerons approprié. Et de ce fait, s’il n’y a aucun engagement à respecter la transparence, ce sera pour nous un facteur de rupture d’accord. »

Source : l’Express

PostHeaderIcon VERS UN LARGE ACCES AUX ENERGIES PROPORES EN AFRIQUE ?

Quelque 77% de la population de l’Afrique subsaharienne n’a pas accès à l’électricité, et, dans les zones rurales, le taux moyen atteint même 92%.

Une telle injustice empêche l’éducation des enfants, accroît les problèmes de santé et, au final, entrave l’essor économique de ce continent. Face à cela, les énergies renouvelables ne représentent que…3% de la consommation énergétique. Pourtant l’Afrique détient un fort potentiel en la matière.

Le 24 mai dernier, à Rome, les ministres de l’Energie du G8 ont affirmé leur volonté de s’attaquer sans délai à « la pauvreté énergétique ». Quelques jours plus tard, à Nairobi, c’était au tour de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, de présenter une initiative qu’il souhaiterait européenne : « Energizing Africa : from dream to reality » (Apporter l’énergie à l’Afrique : du rêve à la réalité). Son objectif : élargir l’accès à l’électricité en Afrique tout en luttant contre le changement climatique. Avant 2012, des actions à court terme reposant sur « le déploiement à plus grande échelle de solutions éprouvées » seraient développées. Celles-ci jetteraient les bases d’un programme qui toucherait ensuite l’ensemble des Africains.

On ne peut que se réjouir de voir enfin la question des énergies renouvelables occuper le devant da la scène. Toutefois, après l’affichage politique, reste à élaborer les programmes de grande ampleur et à trouver les financements ainsi que les acteurs compétents. 

Source : Alain Liébard, Président de la Fondation Energies pour le Monde