Articles avec le tag ‘Site isolé’

PostHeaderIcon QUEL REGULATEUR DE CHARGE UTILISE AVEC UN PANNEAU 60 CELLULES ? PWM ou MPPT ?

 

Comment choisir quel régulateur de charge utilisé avec un panneau 60 cellules ?

 

Cette fiche conseil parle de l’utilisation des panneaux solaires 60 cellules avec les régulateurs de charge solaires. Elle explique pourquoi les panneaux 60 cellules ne sont pas bien adaptés pour fonctionner à la tension nominale des régulateurs de charge PWM. Elle montre aussi comment les régulateurs de charge MPPT peuvent être utilisés avec des tensions d’entrée élevé.

 

A l’origine les panneaux solaires dit « OFF-GRID » pour la recharge des batteries

 

Au début, les panneaux solaires étaient connectés à des batteries pour les recharger. Des méthodes ont été développées pour gérer le courant de charge afin de prévenir la surcharge des batteries.

Pendant des années les fabricants de modules solaires ont définis les panneaux solaires pour la recharge de batteries et il a été établi que le meilleur ratio du nombre de cellules solaires en série par panneau pour recharger une batterie 12V était de 36 cellules.

En effet, la tension du module solaire doit toujours être plus élevée que celle de la batterie pour que le courant de charge aille du panneau vers la batterie. Comme une cellule solaire a une tension de 0.5V, le ratio de 18V pour une batterie 12V a été considéré comme optimal car cela permettait d’être suffisamment élevé pour fournir le courant nécessaire en prenant en considération les chutes de tension et les températures élevées.

Le tableau ci-dessous illustre les tensions des batteries et des panneaux et montre comment la tension Vmp (tension à la puissance maximale) est toujours plus élevée que la « tension nominale du champ solaire ». La tension Vmp minimum montre comment même dans les cas extrêmes, le module solaire rechargera toujours la batterie.

 

 

Tension nominale du système 12 V 24 V 48 V
Gamme de tension de la batterie 11V à 15V 22V à 30V 44V à 60V
Tension Vmp du panneau solaire (STC) 17V à 18V 34V à 36V 68V à 72V
Tension Vmp minimum à 40°C Environ 15V Environ 30V Environ 60V

 

La courbe de performance ci-dessous d’un module de tension nominale 12V à température élevée (courbe rouge) et à température basse (courbe bleu) montre que même à température élevée, la tension du panneau est toujours suffisamment élevé pour recharger la batterie :

Courbe de puissance d'un module en fonction de la température

Courbe de puissance d’un module en fonction de la température

Ensuite vient le raccordement au réseau électrique et les panneaux solaires dit « ON GRID » (avant l’arrivée des régulateurs MPPT)

 

Avec le développement du marché des systèmes solaires raccordés au réseau électrique, les fabricants de modules solaires n’ont plus eu la même contrainte sur la tension nominale des panneaux capable de recharger des batteries. Les panneaux 36 cellules (12V Nominal) et 72 cellules (24V Nominal) devinrent moins communs. Le marché des systèmes solaires raccordés au réseau électrique a vu l’introduction de panneau solaire à tension plus élevé comme les panneaux à couche mince ou les panneaux de 60 cellules. Ces panneaux à tension élevée ont du sens quand ils sont montés en série pour être connecté au réseau électrique 230V  mais n’étaient pas idéal pour les systèmes de recharge de batterie.

 

Cette modification de tension et de fonctionnalité a entrainé deux questions :

1/ Puis je utiliser 1 panneau 60 cellules pour recharger une batterie 24V en utilisant un régulateur PWM ?

Serelio ne recommande pas l’utilisation d’un panneau 60 cellules pour recharger un parc à batterie en 24V avec un régulateur de charge PWM.

Même si ces modules solaires ont une tension Vmp de 29/30V, ce qui semble assez pour recharger des batteries 24V, ces systèmes auront des performances marginales. Après les corrections liées à des conditions de température élevée, la tension Vmp sera bien en dessous du niveau de régulation de la batterie. De ce fait, les batteries ne seraient pas capable d’atteindre la pleine charge et manqueraient l’étape de charge la plus importante (la charge d’absorption). Ne pas charger complétement la batterie pendant de longues périodes réduiraient considérablement la durée de vie des batteries.

 

2/ Puis je utiliser 2 panneaux 60 cellules pour recharger une batterie 48V en utilisant un régulateur PWM ?

Serelio ne recommande pas l’utilisation de 2 panneaux 60 cellules pour recharger un parc à batterie en 48V avec un régulateur de charge PWM.

Alors que 2 modules solaires de tension nominale 24V en série sont adaptés pour la recharge d’un parc à batterie 48V, 2 modules solaires de 60 cellules en série n’auront pas assez de tension pour recharger complètement un parc à batterie 48V à des températures élevées.

Avec une tension Vmp de 60V, cette configuration n’est simplement pas adéquate pour recharger un parc à batterie 48V.

 

La technologie MPPT à la rescousse !!

 

Les fabricants de régulateur de charge ont développés de nouveau régulateur de charge dit MPPT afin de pouvoir utiliser des panneaux solaires aux tensions variées.

Par exemple, en 2008, Morningstar introduit l’algorithme MPPT TrakStar qui maximise l’énergie produite par le champ solaire dans la batterie quel que soit les conditions de fonctionnement. Cette technologie est utilisée par les régulateurs Morningstar Sunsaver MPPT et Tristar MPPT.

 

Les régulateurs de charge MPPT ont été déployés dans de nombreuses installations industriels, de loisirs ou résidentiels dans le monde. Leur introduction permet d’utiliser dans des systèmes de recharge batterie, les modules développés pour le raccordement réseau. Les régulateurs MPPT s’assurent que le module opérera toujours sur sa tension maximale et que les modules raccordement réseau sont optimisés en tension. Il est donc maintenant possible d’utiliser des modules 60 cellules pour recharger des parcs à batterie de 12 à 48VDC.

 

Est-il possible d’utiliser des modules solaires 60 cellules pour recharger un parc à batterie en 12, 24 ou 48V en utilisant un régulateur MPPT ?

Il est recommandé d’utiliser un module solaire 60 cellules avec un régulateur MPPT dès qu’il y a assez de modules en série pour recharger complétement le parc à batterie. Pour un parc à batterie 24V, cela signifie qu’au moins 2 modules 60 cellules en série sont nécessaires.

Pour un parc à batterie 48V, cela signifie qu’au moins 3 ou plus modules 60 cellules en série.

 

Attention, il est important de toujours vérifier que la tension Voc du module solaire est compatible avec les données acceptables pour le régulateur de charge. Pour dimensionner correctement  la tension Voc par champ solaire, la tension Voc doit être calculée à la température la plus base sur le site de l’installation.

 

Vous pouvez utiliser le calculateur de Morningstar pour vérifier les effets de la température sur le dimensionnement. (http://string-calculator.morningstarcorp.com/ )

 

 

PostHeaderIcon SolarWorld exige des standards de qualité élevés homogènes pour la production de panneaux

Le groupe observe avec inquiétude les risques croissants en termes de sécurité dus aux importations à bas coûts

 Les rapports concernant des défauts de qualité et des risques pour la sécurité au niveau des panneaux bon marché font redouter au leader européen de la fabrication de panneaux solaires que l’image de la branche tout entière ne soit entachée. C’est pourquoi SolarWorld AG profite de l’Intersolar pour exiger l’introduction de standards de qualité et de sécurité homogènes pour l’ensemble des fabricants de panneaux. Des informations négatives ont mis à mal les efforts considérables et les investissements colossaux effectués par les fabricants européens au cours des dernières décennies afin de garantir une qualité de produit élevée.

Un article du New York Times daté du 28 mai 2013 a soulevé le problème de l’augmentation du taux d’erreur et des défauts dans le domaine des panneaux solaires. La qualité des fabricants chinois est particulièrement sous le feu des critiques : en raison de la forte dégradation des prix dont ils sont à l’origine par le biais d’un dumping illicite, ils se trouvent à présent eux-mêmes sous une pression financière qui les oblige à faire des économies sur la qualité.  

« La qualité n’est pas le résultat d’une course effrénée au profit mais d’une réflexion rigoureuse », constate Dr.-Ing. E. h. Frank Asbeck, président du directoire de SolarWorld AG, en référence à une citation du Philosophe John Ruskin. « Nous ne voulons assister sans réagir au fait que des fabricants sans expérience réduisent à néant l’image d’une technologie d’avenir, construite ici en Europe par la force d’un savoir-faire d’excellence et d’une expérience de plusieurs décennies, en mettant actuellement sur le marché des produits de qualité médiocre. Ceci ne saurait être dans l’intérêt du secteur international de l’énergie solaire. »

Selon le New York Times, des inspecteurs ayant contrôlé des sociétés chinoises au cours des 18 derniers mois pour le compte de planificateurs et d’investisseurs constatent la multiplication de l’utilisation de composants bon marché non certifiés, même par des fabricants de panneaux renommés. D’autres fabricants de marque suppriment entièrement leurs propres chaînes de production et affectent leurs commandes à des fabricants marginaux.

Sur 215 000 panneaux testés par des organismes d’essai indépendants, le taux d’erreur est passé de 2011 à 2012 de 7,8 à 13 pourcent. Dans un cas, c’est même le lot entier d’un fabricant chinois coté à la bourse de New York qui était défectueux.

 

« Une mauvaise qualité et un mauvais traitement sont particulièrement critiques pour les installations solaires car, lors de leur achat, le client espère produire de l’électricité pendant 25 ans sans problèmes », explique Gerhard Kleiss, Global Head of Product Engineering and Quality chez SolarWorld AG. « De surcroît, la sécurité technique est un critère spécialement important pour les propriétaires en plus d’une rentabilité fiable. Nous n’avons jamais eu à rappeler nos panneaux. Et ce n’est pas pour rien : c’est le fruit de contrôles de qualité stricts, d’une expérience accumulée au fil des années et d’une recherche intensive. »

 

 

PostHeaderIcon Ce clavier fonctionne à l’énergie solaire !

Après le Slimstar 820 Solargizer commercialisé par Genius en 2007, le fabricant suisse Logitech lance, à son tour, son clavier solaire. Baptisé K750, celui-ci fonctionne exclusivement grâce à l’énergie lumineuse (on ne peut pas l’alimenter en piles).

Naturelle ou artificielle, la lumière est captée par des cellules solaires intégrées, tandis qu’un luxmètre indique en permanence son niveau de charge. Il peut rester chargé pendant trois mois dans l’obscurité totale. Pour respecter encore plus l’environnement, ce clavier est conçu sans PVC et commercialisé dans une boîte entièrement recyclable.

Compatible avec Windows 7, Windows Vista et Windows XP, il fonctionne sans fil (il communique par ondes radio cryptées avec l’ordinateur) et ne mesure que 7,5 millimètre d’épaisseur.

Source : SCIENCE & VIE  février 2011

PostHeaderIcon VERS UN LARGE ACCES AUX ENERGIES PROPORES EN AFRIQUE ?

Quelque 77% de la population de l’Afrique subsaharienne n’a pas accès à l’électricité, et, dans les zones rurales, le taux moyen atteint même 92%.

Une telle injustice empêche l’éducation des enfants, accroît les problèmes de santé et, au final, entrave l’essor économique de ce continent. Face à cela, les énergies renouvelables ne représentent que…3% de la consommation énergétique. Pourtant l’Afrique détient un fort potentiel en la matière.

Le 24 mai dernier, à Rome, les ministres de l’Energie du G8 ont affirmé leur volonté de s’attaquer sans délai à « la pauvreté énergétique ». Quelques jours plus tard, à Nairobi, c’était au tour de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, de présenter une initiative qu’il souhaiterait européenne : « Energizing Africa : from dream to reality » (Apporter l’énergie à l’Afrique : du rêve à la réalité). Son objectif : élargir l’accès à l’électricité en Afrique tout en luttant contre le changement climatique. Avant 2012, des actions à court terme reposant sur « le déploiement à plus grande échelle de solutions éprouvées » seraient développées. Celles-ci jetteraient les bases d’un programme qui toucherait ensuite l’ensemble des Africains.

On ne peut que se réjouir de voir enfin la question des énergies renouvelables occuper le devant da la scène. Toutefois, après l’affichage politique, reste à élaborer les programmes de grande ampleur et à trouver les financements ainsi que les acteurs compétents. 

Source : Alain Liébard, Président de la Fondation Energies pour le Monde

PostHeaderIcon ENERGIE SOLAIRE : POMPAGE D’EAU/IRRIGATION

POMPAGE

Des milliers de panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’énergie pour des systèmes de pompage d’eau qui fournissent de l’eau potable et pour l’irrigation aux pays en voie de développement et aux pays développés.

Les panneaux solaires photovoltaïques donnent de l’énergie propre, silencieuse, fiable et plus économique que les systèmes diesel conventionnels.

PostHeaderIcon ENERGIE SOLAIRE PORTATIVE

PORTATIVE

Dans les contrées comme l’Himalaya et l’Antarctique, les explorateurs peuvent réduire leurs poids en utilisant quelques batteries rechargeables par les panneaux solaires photovoltaïques.

Les chersheurs peuvent également utiliser des perceuses pour la glace alimentées par l’énergie solaire ou il n’y a pas de courant électrique.

PostHeaderIcon ENERGIE SOLAIRE : AGRICULTURE

AGRICULTURE

L’électricité solaire fournit de l’énergie électrique pour l’ouverture et la fermeture de portes, le pompage de l’eau, les clôtures électriques et l’entretien de batteries pour différents types de matériel agricole.

PostHeaderIcon ENERGIE SOLAIRE : ECLAIRAGE

ECLAIRAGE

Energie solaire fournit de l’électricité par les panneaux solaires photovoltaïques pour diverses applications comme : les panneaux lumineux, l’éclairage des arrêts de bus, de maisons isolées, l’éclairage de sécurité et des lampadaires.

PostHeaderIcon ENERGIE SOLAIRE : TRANSPORTS

TRANSPORTS1 copie

Les panneaux solaires photovoltaïques sont devenus indipensables dans les lieux isolés pour les signaux de transport terrestre, maritime, fluvial et aérien.

Les appalications comprennent : la signalisation ferroviaire, les bouées, l’aide à la navigation, phares, communications tactiques aériennes et les radars de contrôle de trafic.

TRANSPORTS2 copie

PostHeaderIcon ENERGIE SOLAIRE : SANTE

SANTE copieDes centres sanitaires situés dans des régions isolées de par le monde bénéficient actuellement d’outile supplémentaire d’éclairage, de stérilisation et de réfrigération de vaccins pour le traitement des maladies et peuvent ainsi sauver des vies grâce aux systèmes d’énergie solaire photovoltaïque.